Évaluation pour une dérogation scolaire

La dérogation à l’âge d’admission à l’école est envisagée pour permettre aux enfants présentant des aptitudes particulières de débuter leur scolarisation avant l’âge réglementaire. Elle vise l’âge d’entrée à la maternelle ou en première année du primaire. Lorsque le parent demande ce type d’évaluation pour son enfant, c’est qu’il considère que celui-ci a les capacités et le niveau de développement requis pour commencer à fréquenter l’école une année plus tôt et qu’il en retirera des avantages sur le plan personnel et académique.

Au Québec, le Régime pédagogique de l’enseignement primaire précise que, pour entrer en maternelle, l’enfant doit atteindre l’âge de 5 ans entre le 1er octobre de l’année précédant son entrée à l’école et le 30 septembre de l’année de son entrée scolaire. De même, pour entrer en première année, l’enfant doit atteindre l’âge de 6 ans entre ces mêmes dates. Pour les enfants qui sont donc nés après le 30 septembre, une demande de dérogation s’avère nécessaire afin que leur admission anticipée à l’école leur soit autorisée par la commission scolaire.

L’évaluation pour une dérogation scolaire va d’abord viser à déterminer si un enfant se démarque nettement de la moyenne des autres enfants de son âge, à la fois sur les plans intellectuel, social, affectif et psychomoteur. En second lieu, il va s’agir d’évaluer si un préjudice grave serait causé à cet enfant si on ne devançait pas son admission à l’école. Telles sont les exigences à remplir pour autoriser une dérogation scolaire.

Nous desservons une clientèle allant de l’enfance à l’adulte.

Contactez-nous...

Consultation neuropsychologie trois-rivières

Vous êtes intéressé(e) par l'un de nos services?

Écrivez-nous et nous vous répondrons le plus tôt possible.

À noter que nos services, reconnus comme étant des services de psychologie, sont généralement couverts par la plupart des compagnies d’assurances santé. Veuillez contacter votre assureur afin de valider l’information. Le montant non couvert par les assurances peut être déclaré dans votre rapport d’impôt à titre de frais médicaux et est déductible d’impôt.

Votre message a été envoyé

Le courriel doit être valide et le message doit comporté plus que 1 caractère.